Un appel de propositions vient d’être lancé aux PME canadiennes qui aimeraient collaborer avec des entreprises espagnoles à des projets de R et D.

 

Secteurs d’activité :

  • Électronique, technologies de l’information et des communications
  • Fabrication industrielle, machinerie, matériaux et transports
  • Technologies agroalimentaires
  • Biotechnologies, dispositifs médicaux
  • Environnement, énergie

 

Échéance : 7 octobre 2016, 11 h (HE) 

 

Pour en savoir plus, voir l’appel de propositions détaillé en ligne ou écrire à Eric.Holdrinet@cnrc-nrc.gc.ca.

 

Pourquoi l’Espagne?

L’Espagne occupe le 13e rang parmi les principales économies mondiales, pour ce qui est du PIB. C’est aussi la 5e nation en importance de l’Union européenne, avec 46 millions de consommateurs auxquels s’ajoutent 60 millions de touristes chaque année. Ce pays est l’endroit rêvé pour accéder aux marchés capitaux du sud de l’Europe et de l’Amérique latine. En tant que membre de l’UE, l’Espagne bénéficie des programmes d’aide européens destinés aux régions en difficulté. Au-delà de 12 800 entreprises étrangères s’y sont implantées, dont 75 des cent plus grandes multinationales, selon Forbes. L’Espagne est la dixième puissance scientifique de la planète et se classe cinquième parmi les 15 membres de l’UE pour sa production scientifique. Enfin, elle arrive bonne première en Europe (et troisième dans le monde) pour la qualité de vie qu’y mènent ceux qui s’y expatrient.